Présentation

Historique

L’association représente les utilisateurs de chiens guides depuis 1979.
Elle réunit des personnes déficientes visuelles qui ont choisi le chien guide comme aide au déplacement, pour plus d’autonomie dans leur vie quotidienne.
Créée en 1979, elle a toujours été dirigée et animée par des maîtres de chiens guides.
Elle est reconnue œuvre de bienfaisance depuis 2005.

L’association représente les maîtres de chiens guides au sein de trois structures :

  • Elle est affiliée à la Fédération Française des Associations de Chiens Guides (FFAC) ;
  • Elle est membre de la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes (CFPSAA) ;
  • Elle est membre de la Fédération Française des Aveugles et Handicapés Visuels de France (FAF).

Les missions de l’ANMCGA

Les missions de l’ANMCGA sont multiples :

  • Promotion du chien guide ;
  • Accessibilité et évolution de la législation et des textes réglementaires ;
  • Vigilance au bon fonctionnement des équipes maître/chien guide.

Promotion du chien guide

Cette promotion est réalisée dans plusieurs directions :

Auprès des personnes déficientes visuelles

Le rôle du chien guide, bien qu’apportant une plus grande autonomie, étant encore mal connu des personnes déficientes visuelles, l’ANMCGA propose des informations spécifiques au travers de différents supports : magazine sonore « En avant », document en braille et en caractères agrandis, interventions dans les établissements spécialisés, participation à des salons dédiés au handicap.

Auprès du grand public

L’action de l’ANMCGA est de faire connaître et apprécier la complicité et l’efficacité de « l’équipe : maître / chien guide » auprès des personnes croisées quotidiennement.

Auprès des milieux professionnels

Pour favoriser l’accessibilité « des équipes : maîtres / chiens guides », l’ANMCGA a pour mission de sensibiliser, informer et former le personnel des secteurs de la consommation, des sports et loisirs, des transports et de tous les services publics.

Auprès des employeurs

L’association aide à l’insertion de « l’équipe : maître / chien guide » dans la vie professionnelle en proposant de la documentation et un accompagnement de la personne déficiente visuelle sur son lieu de travail.

Auprès des milieux scolaires

L’ANMCGA propose des journées « Découverte » en milieu scolaire, au travers d’un projet pédagogique structuré, pour sensibiliser les enfants au monde du handicap visuel et faire connaître le chien guide d’aveugle, générant ainsi un nouveau comportement, un nouveau regard, une nouvelle attention de ces futurs adultes vis-à-vis des personnes déficientes visuelles et plus généralement des personnes pouvant présenter certaines différences de quelque nature qu’elle soit.

Libre circulation de l’équipe maître/chien guide

Les actions menées pour l’accessibilité de l’équipe comportent plusieurs volets :

  1. Faire connaître et appliquer la réglementation en vigueur qui n’est pas toujours respectée ;
  2. Faire évoluer la réglementation ;
  3. Participer aux Groupes d’Etudes sur l’accessibilité en ce qui concerne l’aménagement des villes, des bâtiments, des transports et du mobilier urbain ;
  4. Soutenir les maîtres de chiens guides en cas de difficulté ;
  5. Rompre l’isolement de certains utilisateurs en les conseillant sur les démarches à suivre.

La poursuite de ces actions est indispensable malgré une certaine amélioration de l’accueil réservé aux « équipes : maîtres / chiens guides » dans leurs déplacements.

On peut citer quelques avancées majeures :

  • 1982 : l’article L 125 A du Code de l’hygiène et de l’alimentation autorise un droit d’accès aux chiens guides dans les magasins d’alimentation et les restaurants ;
  • 1984 : la circulaire n°40 du 16 juillet du Ministère des Affaires Sociales et de la Solidarité Nationale prévoit l’accès des chiens guides d’aveugles aux centres hospitaliers, dans les structures d’accueil et les salles d’attente ;
  • 1987 : la loi 87-588 du 30 juillet (article 88) instaure le libre accès du chien guide accompagnant son maître dans tous les lieux publics ou ouverts au public ;
  • 1993 : la loi 93-121 du 27 janvier (article 77) renforce les sanctions en cas de refus en punissant d’une amende les contrevenants à la libre circulation des personnes déficientes visuelles accompagnées de leur chien guide dans tous les lieux publics ;
  • 2003 : : l’article R 1112-48 du code de la santé publique est modifié pour préciser que les animaux domestiques, à l’exception des chiens guides d’aveugles, ne peuvent être introduits dans l’enceinte de l’hôpital ;
  • 2005 : loi du 11 février qui reconnaît l’aide animalière apportée dans la compensation du handicap au travers notamment du chien guide. L’article stipule aussi que le chien guide ne porte pas de muselière et que sa présence n’entraîne pas de facturation supplémentaire
  • 2014 : le 20 mars, les textes définissant les conditions de labellisation des centres d’éducation des chiens guides ou chiens d’assistance ont été publiés. Les chiens guides en éducation ont désormais les mêmes droits d’accès que les chiens éduqués. Introduction du Certificat National d’Identification de Chien Guide d’Aveugle.
  • 2014 : le 26 septembre, publication de l’ordonnance N° 2014-1090 renforçant le libre accès du chien guide éduqué ou en éducation dans tous les lieux ouverts au public.

Retrouvez l’ensemble des avancées en termes de loi.

Vigilance au bon fonctionnement de l’équipe

Cette vigilance s’exerce en participant avec l’ensemble des partenaires de la fédération à l’amélioration de l’éducation des chiens au sein des structures mises en place telles que : Commission technique, CESECAH (Centre d’Etude de Sélection d’Elevage de Chiens pour Aveugles et Autres Handicaps).

Depuis sa création, l’ANMCGA défend les intérêts de « l’équipe : maître / chien guide ». En effet, tout était à construire car l’histoire du chien guide est encore récente dans notre pays. Tout était à inventer car il fallait faire connaître le chien guide auprès du grand public en organisant des campagnes de sensibilisation, interpeler les parlementaires sur les difficultés d’accès des personnes déficientes visuelles accompagnées de leur chien guide, solliciter les autorités politiques afin de faire évoluer la législation, regrouper les utilisateurs et faire adopter les textes sur la libre circulation du chien guide en tout lieu.

Aujourd’hui, des acquis dans ces domaines permettent d’envisager l’avenir avec un optimisme raisonnable. Afin que le chien guide soit mieux reconnu et bénéficie des mêmes droits, de sa sélection jusqu’à sa fin de vie, l’association, soutenue par plus de 40 000 signataires et appuyée par la FFAC, œuvre pour l’obtention d’un réel statut du chien guide. Le blog Partout avec mon chien guide est une illustration de ces actions.