L’éducation des chiens guides

L’éducation des chiens guides

L’éducation d’un chien guide

Domino à l'école

Les chiens guides sont issus d’une sélection rigoureuse. Certains centres d’éducation ont leur propre élevage et pour ceux n’en disposant pas, ils peuvent s’adresser à des éleveurs professionnels ou au centre d’élevage national (lien vers le CESECAH), qui fournit gratuitement les chiots aux écoles membres de la fédération française des associations de chiens guides, (lien vers la FFAC).
Ce centre d’élevage pratique les premiers tests qui déterminent si le chiot est apte à suivre le parcours d’éducation, pour devenir chien guide.

La pré éducation

Lorsque le chiot arrive à l’école, à 10 semaines environ, sa pré éducation commence.
Il est confié à une famille d’accueil qui est chargée de la pré éducation, sous la responsabilité technique du personnel qualifié de l’école. A la fin de la pré éducation, cette équipe technique prend le relais pour poursuivre l’éducation.

Outre le fait d’habituer le chien à vivre dans une structure familiale, la mission de la famille d’accueil consiste à :
-  lui apprendre la propreté et les besoins au caniveau ;
-  le socialiser ;
-  l’habituer à des environnements différents tels que transports, commerces, rues animées, marchés, tous les lieux qu’il sera susceptible de fréquenter avec son maître.
-  l’exercer aux ordres de base : (couché, assis, debout, apporte…) ;
-  lui apprendre la marche en laisse et la marche aux pieds ;
-  l’exercer à se tenir tranquille dans les transports en commun et les lieux publics.

Il importe que la famille d’accueil assure au chiot stabilité et équilibre pour un bon développement psychologique.
Cette phase de pré-éducation est très importante car elle constitue une base dans le processus éducatif du chien guide.

Durant cette période, le chiot est régulièrement amené à l’école, pour des séances collectives de travail avec les autres chiots. Ce travail en commun a pour but, non seulement d’accroître la faculté de concentration des chiots, mais aussi de les canaliser. (attirance vers les congénères, rappel, …).
Cette période de pré éducation dure jusqu’à ce que le chien ait environ 12 mois et qu’il entre à l’école en internat pour apprendre son métier.
Il peut retourner dans sa famille tous les week-end, et durant les vacances de son éducateur selon le mode d’organisation du centre.

L’éducation d’un chien guide

En général, cette période peut varier entre 6 et 9 mois en fonction des aptitudes et des capacités de chaque chien. Il peut arriver également que cette durée soit plus longue pour tenir compte de situations particulières.
Comme la pré éducation, l’éducation est basée sur des méthodes positives : qui privilégient la récompense par rapport à la sanction.
La mission du professionnel est de faire évoluer le chien dans un maximum d’environnements possibles, (à la ville comme à la campagne).

Il doit donc :
- habituer le chien au port du harnais ;
- renforcer sa concentration face à des stimuli tels que nourriture au sol, jeux de balle, animaux errant etc ;
- lui apprendre les ordres directionnels (droite gauche, demi tour) ;
- le sensibiliser aux obstacles et lui apprendre à les contourner ;
- l’inciter à prendre des initiatives : choisir le passage le plus sécurisé, désobéir en cas de danger immédiat : (quai de métro, fosse de travaux, fossés, rivière) ;
- lui apprendre à rechercher et à montrer des éléments utiles tels que : sièges, composteurs, abris bus, passages piétons, portes, escaliers, escalators, etc.
- signaler les bords des trottoirs, en s’asseyant à la descente et en s’arrêtant devant la remontée ;
- à la campagne, savoir longer un bas côté, à droite ou à gauche, même si celui-ci n’est pas matérialisé, et signaler les intersections.
- se faire discret dans les transports en commun et les établissements accueillant du public.

Pour compléter son savoir-faire, le chien est exercé au rapport d’objets tels que trousseau de clés, porte monnaie ou tous autres petits objets utiles que le maître pourrait avoir du mal à retrouver lorsqu’ils tombent.
Durant l’éducation, les journées se terminent par des moments de détente avec les copains de promotion.

Ce parcours éducatif est sanctionné par un certificat d’aptitude à guider, (élaboré par la FFAC et l’ANMCGA), commun à toutes les Ecoles, garantissant ainsi la formation des chiens remis aux personnes déficientes visuelles.